Intelligence économique, renseignements commerciaux et financiers, due diligence

Le Renseignement Commercial et la lutte anti-fraude

Le contexte général difficile,la rapidité des transactions,l’imagination des fraudeurs,amènent les spécialistes du Renseignement financier,à aborder de manière différente leur façon d’enquêter.

Avant même d’entreprendre une étude,il devient impératif de déterminer non seulement le passé des dirigeants,mais aussi leur pouvoir réel.

Les porteurs de parts dissimulent parfois des gens défavorablement connus et il est impératif de vérifier le contexte d’une création d’entreprise.

La multiplication des petites structures au capital de quelques euros rend difficiles ces contrôles .

Ainsi les sociétés de travail temporaire se trouvent confrontées à des entreprises récemment rachetées,dont les dirigeants commandent du personnel en urgence,et proposent même à celles-ci des ouvriers-complices avec lesquels elles ont soit disant déjà travaillé.

Ce personnel est rémunéré rapidement,et lorsque la facture est adressée à la donneuse d’ordre,celle-ci est en défaut….

Les opérateurs de téléphonie sont également confrontés,dans leurs agences à des réseaux organisés,où faux papiers et activités virtuelles sont légion,sans parler des problèmes de surconsommation tardivement décelées.

Les pertes peuvent être très importantes.

Il existe un renseignement-terrain,non formaté,rapide et efficace qui permet de réduire le nombre de sinistres,et de détecter anomalies et suspicions de fraude.

Les escrocs ont toujours une longueur d’avance,et peuvent créer le même jour,dans une région donnée,plusieurs structures insignifiantes mais qui vont agir rapidement et de concert.

Notre métier évolue…

Découvrez CAP 45.4, le renseignement commercial !

Notre expertise peut également être partiellement transmise aux équipes responsables du risque-clients,par des conseils de bon sens et l acquisition de certains réflexes susceptibles de déclencher une alerte.

Il va falloir intégrer de manière plus concrète,la détection de la fraude,qui,nous le voyons chaque jour,se répand de manière importante et très élaborée.

Publicités

QUALIGESTION : notre solution à la non publication

Comme il fallait s’y attendre,voici la mention à laquelle nous allons nous heurter de manière quasi systématique:

Les comptes annuels sont accompagnés d’une déclaration de confidentialité en application du premier alinéa de l’article L. 232-25.Date de cloture : 30 juin 2015.

Le phénomène a déjà commencé,et nous allons devoir nous adapter à cet état de fait.

Notre Distinction QUALI GESTION va nous permettre,progressivement d’obtenir de manière « commerciale » les comptes des petites structures BTP qui désireront l’obtenir,du fait des avantages en matière d’obtention de crédit fournisseurs qu’elle apporte. (Qualigestion : label en gestion financière)

De plus le renseignement-terrain permet d’obtenir des éléments subjectifs et objectifs,des tendances,des éléments non publiés,qui permettent de cerner de manière plus précise la situation d’une petite entreprise.

Il va falloir nous adapter à cet état de fait.

Nos produits rapides et synthétiques,faciles à traiter,ce qui est essentiel,répondent à vos questions,et ciblent avec précision,les antécédents des dirigeants,le carnet de commandes,et les perspectives de ces affaires locales ou régionales.

De plus nous répondons de manière très rapide,et créons avec les Credit managers et les Chargés de comptes ,des relations basées sur la confiance et un étroit partenariat.

Intelligence économique et due diligence

Dans le cadre de projets financiers ou de besoins en matière de stratégie,le rapport de Due Diligence permet,du fait de notre réseau original et performant,d’obtenir des informations précises,objectives et subjectives,afin de répondre avec clarté et précision,sur les point décisifs nécessaires à l’évaluation d’un risque , d’un projet d’accord où d’acquisition de nos Partenaires.

Un produit basé sur des enquêtes financières poussées,la qualité et la surface des actionnaires,les données reprises par nos Vigies régionales,le contexte présent et les perspectives d’une entreprise,la qualité et la fiabilité des dirigeants,la réputation commerciale , l’implantation et l’environnement économique et structurel.

Notre équipe  pourra alors vous informer avec célérité et précision sur les éléments défavorables susceptibles de poser problème.

Le rapport DUE DILIGENCE a pour but de vous alerter et protéger vos intérêts, y compris concernant des risques sous-jacents.

Il est important pour nous de préciser,que nos investigations se font dans le strict cadre de la loi.

Notre réseau,vivant et fiable,nous permet,depuis 1973,d’obtenir des informations pertinentes,dans des délais rapides,et dans la plus grande confidentialité.

La DUE DILIGENCE a ainsi permis à des Partenaires importants,de prendre,dans les meilleures conditions,des décisions stratégiques et financières sur la base d’éléments précis et fiables.

Un RENSEIGNEMENT EXPORT rapide, fiable et accessible !

L’équipe CAP  45.4 a décidé de mettre à la disposition de ses Partenaires,des RAPPORTS EXPORT rapides,détaillés et très accessibles à compter du 15 Avril 2016.

Renseignement commercial à l’étranger

Les pays suivants sont concernés,et d’autres tels le Japon devraient rapidement suivre

Albanie, Allemagne, Australie, Autriche, Bangladesh, Belgique, Bosnie Herzégovine, Brésil, Bulgarie, Canada, Corée du Sud, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Etats-Unis, Finlande,  Groenland, Hongrie, Inde, Irlande, Italie, Kosovo, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Macédoine, Malte, Mexique, Monténégro, Népal, Norvège, Pakistan, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Sri Lanka, Suède, Suisse, Taiwan, Ukraine

N’hésitez pas à nous contacter.

CAP 45.4 : UN NOUVEAU SITE…POUR QUOI FAIRE ?

CAP 45.4 vient de mettre en ligne son nouveau site web.

Renseignement commercial

L’esthétique ne constitue pas bien sûr la principale préoccupation de nos Partenaires,mais nous avions le désir de créer une vitrine agréable et détaillée de nos activités.

Au coeur des celles-ci le RENSEIGNEMENT COMMERCIAL TERRAIN,mais également notre expertise en gestion du risque Clients,nos formations,la mise à jour de fichiers,et nos produits de prospection ciblée, uniques dans leur conception.

Un site de dernière génération qui allie sécurité,simplicité d’utilisation et design afin de mettre en avant notre réactivité,notre disponibilité et notre fiabilité.

Indiquer que nous avons avec nos puissants Partenaires des relations basées sur la confiance et un étroit partenariat.

Dans un monde où tout va très vite,il est important d’avoir un contact direct et simple,et de gagner une affaire grâce à un délai de réponse rapide,et des éléments actualisés.

Une organisation bien rôdée,un réseau d’exception,une équipe multigénérationnelle mêlant diplômés,analystes et enquêteurs terrain,permettent de livrer très rapidement des rapports ETABLIS LE JOUR DE LA DEMANDE,et de répondre à des questions précises.

Les enquêtes sont archivées et disponibles en permanence,évitant ainsi de coûteuses et inutiles impressions.

Un outil très moderne au service d’un travail personnalisé,loin des rapports formatés et qui laissent souvent le Credit Manager dans une désagréable expectative.

L’information évolue et il était important pour nous de montrer par ce site web que nous cherchons à innover,avancer et surtout apporter un soutien efficace à ceux qui ont en charge la difficile gestion du risque Clients.

Cette vitrine a également pour but d’indiquer qu’il est possible de « faire jouer les Commerciaux et les Responsables crédit sous le même maillot » et démontrer que le contrôle augmente la confiance entre clients et fournisseurs.

RENSEIGNEMENT COMMERCIAL ET ELEMENTS SUBJECTIFS

Les fournisseurs de renseignements financiers doivent faire face à divers enjeux qui deviendront très prochainement décisifs.

La non publication : une préoccupation bien réelle

Nous sommes dans une période-charnière,où la plupart des bilans sont publiés sous le sceau de la confidentialité,ce qui risque encore d’appauvrir le contenu des rapports…

Les produits essentiellement basés sur une analyse financière,même poussée,ne suffiront plus. le dernier bilan a dans le meilleur des cas,un an !

Au niveau de l’historique,seuls les éléments susceptibles de préciser le contexte général d’une entreprise,sont nécessaires.

Une étude précise des créations d’entreprises en 2015,indique des structures de départ très faibles et une visibilité réduite,avec des banquiers attentistes et donc immobiles.

Les bases d’information permettent certes un tri des dossiers,et permettent d’avoir instantanément une petite photo du client.

 

La solution CAP 45.4 : l’analyse du risque financier d’un point de vue pragmatique

L’équipe CAP 45.4 ,tout en faisant preuve de souplesse,de réactivité et de disponibilité,s’intéresse de manière très « fouillée » aux dirigeants et actionnaires,à leur passé,à la qualité de préparation de la création,au carnet de commandes et également à la nature de la clientèle .

L’expèrience nous montre chaque jour que des dissentions entre membres d’une famille,ou entre associés,la perte d’un client important,un chantier difficile où la santé du dirigeant,un « clash » avec un banquier,peuvent avoir des conséquences importantes,et dans certains cas,rendent même inutile une analyse financière complexe et lourde.

Nous travaillons sur un produit,qui comprendra bien sûr,les éléments d’identification,mais que nous débarrasserons des éléments inutiles .

Le potentiel d’achats,la qualité et la surface des actionnaires,un désir de cession ou une modification de l’actionnariat,les habitudes de règlement,sont des éléments concrets et qui nous semblent importants au même titre que la vérification rapide des bruits terrain,afin de ne pas surréagir sans éléments concrets.

L’analyse d’éléments subjectifs plus que l’analyse de chiffres

Nos partenaires disposent d’analystes compétents,et il existe des logiciels aptes à sortir tous les ratios de manière rapide et économique.

Nous utilisons les bilans pour des questions précises qu’ils nous amènent à poser à nos sources. Nous ne nous concentrons donc pas sur de l’analyse de chiffres pure;

Notre but est également de permettre aux gestionnaires de comptes,de traiter rapidement les dossiers,dont les éléments positifs ou négatifs sont incontestables.

Votre avis nous intéresse sur cette approche différente et pragmatique.

 

Renseignements commerciaux : place aux petits clients

Il va falloir nous habituer à travailler avec de petites entités,souvent récentes,dont la structure de départ est très légère,et pour lesquelles les éléments subjectifs sont parfois importants.

chemise-1024x682

Le problème est la gestion du risque pour ces petits clients,qui arrivent en nombre,et sur lesquels il est parfois difficile d’obtenir des informations.

Comment évaluer le risque des artisans ?

Il y a toujours la possibilité d’accorder un petit encours systématiquement,mais avec le risque de mauvaises surprises,qu’un contrôle aurait pu éviter.

Le renseignement-terrain,simple et rapide,facile à exploiter existe!

Des indices de solvabilité très précieux

Les antécédents des dirigeants réservent souvent bien des surprises,et l’attitude de la banque donne une indication,tout comme par exemple le parcours du chef d’entreprise et son expérience.

Il y a ainsi la possibilité d’ouvrir des comptes,avec un risque calculé,et même la possibilité d’être informé de la création de ces jeunes affaires dans votre secteur d’activité,de manière hebdomadaire,avec tous les éléments nécessaires à une prospection rapide,et même un encours de départ conseillé,les liens avec une autre entreprise,et un éventuel passé défavorable des dirigeants.

Si la prudence est de mise,le but est de donner de la matière  à la force de vente ou aux distributeurs,et de traiter rapidement de nouveaux clients potentiels.

Il y a de la place pour un renseignement personnalisé et centré sur l’essentiel,élaboré le jour de la demande,et surtout très simple à traiter,afin de maîtriser les coûts de la gestion du risque clients.